Toute commande passée après le jeudi 20 Décembre 2018
sera préparée et expédiée à partir du lundi 07 Janvier 2019.

Les maladies du laurier

Pseudomonia ou bactériose

Comme son nom l'indique, cette bactérie récurrente du laurier rose est transmise par les insectes piqueurs et malheureusement aussi par les opérations culturales.

Manifestations:
Développement de chancres déformants noirâtres, surtout sur les jeunes pousses, jeunes branches et inflorescences.

Actions et traitements:
Malheureusement, éradiquer cette bactérie est impossible, mais on peut en limiter les manifestations: supprimez les parties atteintes, puis traitez en pulvérisant de la bouillie bordelaise (cuivre) à trois reprises espacées chacune d'un mois.
Ces chancres se développent souvent à l'occasion de stress divers : Nourrissez un peu vos plantes et bichonnez-les, elles vous le rendront !

Ascochita heteromorpha

C'est une maladie cryptogamique (champignon microscopique) qui se développe pendant les périodes climatiques humides et froides, également à l'occasion des nuits humides d'automne ou par manque de ventilation (nous subissons cette maladie en cas de mauvaise aération de nos serres)

Manifestations:
Des taches brunes circulaires apparaissent et se développent souvent sur les feuilles et même sur la branche au point de la détruire complètement ; cette maladie n'est pas fatale mais dégrade sensiblement la plante atteinte.

Actions et traitrements:
Vous vaincrez facilement cette maladie.
Tout d'abord, supprimez les branches trop atteintes et effectuez un traitement par pulvérisation avec un produit anti-pourriture pour les fruits et légumes de votre jardin, cela devrait suffire.

Actions préventives:
Le laurier rose aime une situation ensoleillée et aérée, pensez également à faire une taille d'éclaircissage de printemps si vos plantes sont trop touffues, cela peut être bénéfique.

La fumagine

Cette maladie est en fait un champignon qui se développe sur le miellat déposé par certains insectes piqueurs comme les cochenilles.

Manifestations:
Un jour, vous vous apercevrez en observant votre plante, qu'elle se recouvre pratiquement sur toutes les parties aériennes d'une pellicule noire comme de la suie (si vous la frottez avec les doigts, ils seront tout noirs)

Actions et traitements:
Rien de plus simple, une pulvérisation ou deux de bouillie bordelaise (cuivre) et cette suie disparaîtra avec les prochaines pluies.

Actions préventives:
Pensez à combattre les insectes ravageurs en amont !